Pages Navigation Menu

L’Ombudsman appelle les jeunes des provinces Ruyigi et Cankuzo à l’amour de leur Patrie

L’Ombudsman appelle les jeunes des provinces Ruyigi et Cankuzo à l’amour de leur Patrie

Dans un forum organisé ce vendredi 23 avril 2021 à Ruyigi par l’Institution de l’Ombudsman avec l’appui du PNUD à l’intention des jeunes affiliés aux partis politiques, Handicapés, Batwa et Albinos des provinces Ruyigi et Cankuzo, Hon. Edouard NDUWIMANA a invité les jeunes à l’amour de la patrie. Ce Forum cadre bien dans la série des autres activités récemment organisées à l’endroit de ces catégories des jeunes des provinces Muramvya, Mwaro, Gitega, et Karusi.

L’allocution d’ouverture prononcée par l’Ombudsman était plein de divers conseils. Hon. Edouard NDUWIMANA a exhorté les jeunes à profiter des efforts louables du Gouvernement qui a mis en place une Banque en leur faveur, et qui ne cesse de les interpeller à renforcer le travail en coopératives. Sur ce, l’Ombudsman invite les jeunes de toutes les catégories à changer de mentalités et renforcer le travail en synergie dans leur diversité. Qui plus est, il leur interpelle aussi à se mettre ensemble pour élaborer des projets innovants et bancables.

De g à d, le Gouverneur de Ruyigi, l’Ombudsman Hon. Edouard NDUWIMANA, et la Conseillère du Gouverneur de Cankuzo

Au regard d’un effectif élevé des plaintes des citoyens contre les agents de la fonction publique qui s’observe au sein de l’Institution de l’Ombudsman et des instances juridictionnelles et en s’appuyant des vocables de Reta Mvyeyi/Reta Nkozi, Hon. Edouard NDUWIMANA appelle les responsables administratifs de travailler en beau père de famille pour diminuer ces litiges au sein de l’Institution ou aux appareils judiciaires. L’Ombudsman n’a pas manqué à remercier le Gouvernement du Burundi et le PNUD pour l’appui aux multiples activités organisées par l’Institution de l’Ombudsman à l’endroit des catégories variées de la population burundaise.

Vue partielle des participants

Parmi les contributions émises par les jeunes participants dans le cadre de la préservation de la paix et la sécurité pour un développement inclusif figurent  la réalisation d’une activité de développement commune dans leur diversité, le changement des mentalités, la vigilance en ne cédant place aux semeurs de troubles dans le pays.

NDIHOKUBWAYO Ferdinand