Pages Navigation Menu

L’Ombudsman a supervisé la signature d’une convention mettant fin au litige opposant une famille de la colline Gahoma,commune Mabayi contre la Société Tanganyika Mining Burundi

L’Ombudsman a supervisé la signature d’une convention mettant fin au litige opposant une famille de la colline Gahoma,commune Mabayi contre la Société Tanganyika Mining Burundi

En date du 15 mars 2021 dans les enceintes de l’Institution de l’Ombudsman, Hon. Edouard NDUWIMANA a supervisé une signature d’une convention mettant fin au litige qui opposait une famille de la colline Gahoma commune Mabayi en province Cibitoke contre la Société d’extraction de l’or et d’autres minerais associés dénommée Tanganyika Mining Burundi. Lors de la signature de cette convention, le Gouvernement du Burundi était représenté par Excellence Monsieur le Ministre de l’Hydraulique, de l’Energie et des Mines, Ir Ibrahim UWIZEYE. Signalons que la plainte avait été reçue à l’Institution de l’Ombudsman au mois d’Octobre 2018 où la famille plaignante demandait d’être rétablie dans ses droits sur les dédommagements consécutifs à l’extraction de l’or et d’autres minerais associés faite par la Société Tanganyika Mining dans son terrain situé sur la colline Gahoma en commune Mabayi. Après réception de la plainte, l’Ombudsman ou ses délégués, dans sa mission de mener des enquêtes sur de tels cas, a ou ont effectué des descentes dans le cadre de constater la réalité des faits et des entretiens envers tous les intervenants dans ce dossiers ont été conduits.

Ainsi donc, ce jour du 15 mars 2021, date de clôture de ce dossier reste mémorable pour la famille plaignante car elle vient d’être rétablie dans ses droits grâce au travail de l’Ombudsman. Devant les médias, la famille plaignante a été exultée de joie sans égale. MINANI Scholastique représentant la famille a remercié du fond de son cœur l’Ombudsman pour avoir conduit la médiation jusqu’à la liquidation définitive concernant les dédommagements sur les champs des plantations endommagés par la Société Tanganyika Mining Burundi. Elle a aussi indiqué que leurs maisons d’habitation sont au grand risque de s’écrouler suite à un grand ravin causé par l’extraction de ces minerais à moins de 5 mètres. « Cette convention concerne seulement les indemnisations sur nos champs de cultures. Nous vous en remercions grandement », a-t-elle fait savoir avant de demander aux organes habiletés de sauver aussi cette famille sur son terrain d’habitation même cela ne figurait pas sur l’objet de la plainte venant d’être clôturé. Cette famille craignent de perdre sa vie suite à ce grand ravin.

Dans son message, l’Ombudsman de la République du Burundi Hon. Edouard NDUWIMANA a indique la médiation entre les citoyens et l’administration rentre dans ses missions lui conféré par la Constitution de la République. Il a salue la bonne collaboration entre les Institutions publiques et l’Institution de l’Ombudsman durant tout le processus du traitement de cette plainte.  Hon. Edouard NDUWIMANA  a saisi cette occasion pour faire savoir que son Institution reçoit chaque année au moins 2500 plaintes de divers secteurs de la vie nationale. Sur base du leitmotiv du Gouvernement responsable et laborieux, Hon Edouard NDUWIMANA a interpellés les agents de la Fonction Publique à exercer leur fonction en bon père de famille pour diminuer les plaintes au sein de l’Institution et au sein des instances juridictionnelles. Il leur appelle également au strict respect de la loi en mettant toujours au centre de gravité le citoyen.

NDIHOKUBWAYO Ferdinand