Pages Navigation Menu

L’Ombudsman, un Envoyé du Gouvernement lors des funérailles de NDIHO Jérôme, Ancien Directeur à l’Institution de l’Ombudsman et militant du parti CNDD-FDD

L’Ombudsman, un Envoyé du Gouvernement lors des funérailles de NDIHO Jérôme, Ancien Directeur à l’Institution de l’Ombudsman et militant du parti CNDD-FDD

Après un accident mortel survenu en date du 7 janvier 2021 sur la RN1 et emportant la vie de Monsieur Jérôme NDIHO, le Gouvernement du Burundi a délégué l’Ombudsman Hon. Edouard NDUWIMANA lors des funérailles qui ont lieu en date du 25 janvier 2021 sur la colline natale du défunt de Mêna commune Kabezi province Bujumbura, lesquelles ont été précédées par une messe de requiem en sa mémoire célébrée à la Paroisse Kanyosha. Des Hauts Cadres et Cadres du pays, compagnons de lutte et de route, le Personnel de l’Institution de l’Ombudsman, amis et connaissances ont répondu présents pour lui rendre un dernier hommage. Des messages de réconfort ont été prononcés et tous tournaient en général sur plusieurs valeurs qui ont marqué l’Illustre Disparu Jérôme NDIHO.

Pour Hon. Zénon NDARUVUKANYE qui a représenté la famille politique CNDD-FDD à laquelle militait feu Jérôme NDIHO, ce dernier était un héros de lutte pour la démocratie, en témoigne ses multiples œuvres qu’il a manifestées en tant que porte-parole du mouvement CNDD puis CNDD-FDD lors du maquis. Toutes ses paroles étaient des paroles réconfortant non seulement les militants du CNDD-FDD mais aussi la population en général. Sa disparition est donc, selon ce haut Cadre du parti, une bibliothèque qui brûle. Et de clôturer son message en témoignant le soutien du CNDD-FDD envers sa famille biologique.

Selon la famille biologique du défunt, NDIHO Jérôme avait un amour inconditionnelle de son pays et son peuple, un homme de valeurs et principes irréprochables où les intérêts publics primaient à la fois sur les intérêts privés et ses propres intérêts. « Que Dieu lui accueille dans son royaume », a témoigné l’Epouse du Défunt pendant la messe de requiem.

Père Lambert Chrysostome ISHIMAGIZWE qui a célébré la messe à la paroisse Kanyosha lui aussi a fait savoir que feu Jérôme NDIHO étaient un homme exceptionnel, déterminé sur sa vision au combat de tous les maux dans la société. Dans son homélie tirée de l’Evangile selon Saint Jean8 :31-38, il s’est focalisé sur le thème « La vérité vous feras libres ». Pour lui, NDIHO Jérôme mettait en avant la vérité et la liberté. Son humilité et amour du prochain et du pays lui ont fait un homme exceptionnel. « L’amour et la vérité se rencontrent tandis que la justice et paix s’embrassent », a-t-il martelé avant de présenter ses condoléances les plus attristées à sa famille biologique, amis et connaissances et souhaite à l’Illustre Disparu une vie éternelle.

Est alors venu le message du Gouvernement de la République, un message réconfortant prononcé par l’Ombudsman Hon. Edouard NDUWIMANA. Ce Délégué du Chef de l’Etat a présenté ses condoléances les plus émues à la famille biologique, la famille politique, aux amis et connaissance et tout le pays en général. La vie sur terre n’est qu’un passage. Le Gouvernement n’a nul doute que feu Jérôme NDIHO quitte après avoir accompli toutes ses rêves. L’Illustre Disparu était un homme intègre qui prônait les valeurs de la démocratie, paix, unité, liberté, justice, équité, et dignité. « Sur ce, le souhait du Gouvernement du Burundi est que tout Burundais préserve toutes ces valeurs», a ajouté Hon. Edouard NDUWIMANA avant d’indiquer que le Gouvernement accompagnera toujours la famille du Défunt.  

NDIHOKUBWAYO Ferdinand