Pages Navigation Menu

L’Ombudsman burundais s’est associé à la population de la commune Mugongo-Manga lors des travaux de développement communautaires

L’Ombudsman burundais s’est associé à la population de la commune Mugongo-Manga lors des travaux de développement communautaires

En date du 21 juillet 2018, l’Ombudsman de la République du Burundi, Hon. Edouard NDUWIMANA, s’est joint à la population de la Commune Mugongo-Manga province Bujumbura dans des travaux de développement communautaires consistant à mélanger du sable et du ciment pour la construction d’une infrastructure communale multi-services. Il était accompagné par quelques Cadres de l’Institution.

 

Dans son mot de bienvenue, l’Administrateur communal a remercié l’Ombudsman pour avoir rehaussé de sa présence à ces travaux. Il a en outre réaffirmé que la paix et la sécurité sont une réalité et que la population s’attèle aux activités de développement. L’administrateur communal a aussi fait savoir que l’infrastructure encours de construction abritera tous les services communaux. C’est grâce aux impôts et taxes que ce projet va réussir, a-t-il dit. Néanmoins, a-t-il- ajouté, ce n’est pas facile à accomplir, d’où il a demandé quiconque le peut, à les accompagner. Il tient à signaler que l’infrastructure comportera 27 bureaux.

Le message de Madame GACUTI Nadine, Gouverneur de Bujumbura est venu renforcer l’idée de la  réalité de la paix et la sécurité dans cette circonscription. Elle a réitéré ses sincères remerciements à l’endroit de l’Ombudsman de sa présence aux travaux et a ensuite encouragé l’administration pour avoir songé à ça. Et de faire savoir qu’elle va plaider auprès de S.E le Président de la République du Burundi à l’intérêt de la commune pour un appui. La province de Bujumbura compte elle aussi avoir sa propre infrastructure provinciale, a-t-elle précisé. Avant de clôturer, elle a appelé la jeunesse à s’atteler aux travaux des camps d’été pendant ces vacances.

Son Excellence l’Ombudsman burundais, dans son message, a salué la participation massive et a félicité la population du dévouement qu’elle manifeste pour développer leur commune. En plus, l’Ombudsman a indiqué que la Commune possède de beaucoup de potentialités pour mieux se développer, d’où il a exhorté tous les intellectuels et les natifs à s’asseoir ensemble lors de la fête communale prochaine du 04 aout 2018 en vue d’échanger sur le développement de leur commune. En outre, il a appelé la jeunesse à ne plus prêter oreille aux détracteurs mais plutôt prendre en considération les conseils de leurs parents et de l’administration  et comprendre qu’elle constitue l’avenir du pays. Selon lui, il s’est manifesté dans ces périodes récentes de 2015, des gens qui acheter la conscience des jeunes en les manipulant jusqu’à ce que ces derniers refusent de passer le test nationale donnant accès au fondamentale.

Avant que son message ne soit bouclé, l’Ombudsman a exhorté la population au renforcement de la quadrilogie pour mieux  consolider la paix et la sécurité, la cohésion sociale et l’unité.  L’Ombudsman n’a pas oublié de rappeler les missions lui sont confiées, entre autres, celles liées à la médiation entre l’administration et les citoyens, mission spéciale de conciliation nationale ou internationale sur demande du Président de la Président de la République, et d’ajouter que l’Institution diffère des instances judiciaires.  Il a saisi l’occasion pour remettre une enveloppe de 1 000 000 BIF pour accompagner l’administration communale dans ce projet de construction du bureau communal. Il a promis d’y revenir prochainement constater l’état d’avancement et qu’il va approcher Son Excellence le Président de la République du Burundi pour lui parler du projet.

Après les travaux, l’Ombudsman a poursuivi les activités de la journée à la Paroisse Kibumbu où il s’est associé aux Chrétiens de cette Paroisse lors des cérémonies sacerdotales et diaconales. Ont été ordonnés 16 prêtres, 11 Diacres, 11 Acolytes, et 11 Lecteurs. Il convient à signaler la présence de l’Hon. Spès Caritas NJEBARIKANURE, 1ère Vice-Présidente du Sénat et Représentant du Gouvernement dans ces cérémonies, ainsi que d’autres dignitaires comme l’Ancien Président de la République, Sylvestre NTIBANTUNGANYA. Les cérémonies ont été clôturées par le partage d’un verre dans les enceintes de ladite Paroisse.

Ferdinand Ndihokubwayo