Pages Navigation Menu

L’Ombudsman burundais participe aux travaux de développement communautaire à Kayanza en date du 24 avril 2018

L’Ombudsman burundais participe aux travaux de développement communautaire à Kayanza en date du 24 avril 2018

Travaux de développement communautaire à Kayanza

L’Ombudsman de la République du Burundi s’est joint, le samedi 24 Mars 2018, à la population de la province Kayanza où il a participé aux travaux de développement communautaires consistant à mélanger du sable et du ciment pour la construction d’un bureau provincial moderne. A part le Gouverneur de Kayanza et la population locale, des autres personnalités étaient aussi sur les lieux notamment le Directeur Général de l’INSS, Madame la Vice-présidente de la Commission Electorale Indépendante, CENI.

Après un mot de remerciement du Gouverneur de Kayanza, celui-ci a indiqué que ces genres d’activités de développement communautaires ne sont possibles que grâce à la paix et la sécurité qui constituent une réalité dans sa circonscription.  Il a fait savoir que ce building aura trois niveaux.

Vient alors le message accordé au Directeur Général de l’INSS. Celui-ci a indiqué que parmi les perspectives de l’INSS figure la vision de la protection sociale pour les fonctionnaires et tous les citoyens en général. En plus, l’INSS compte également en cette année 2018, sensibiliser tous les administratifs à s’acquitter des cotisations de leurs travailleurs pour le bien être de ces derniers dans ce qu’il a appelé «travailleurs clandestins». La délégation de l’INSS était munie d’une aide composée de 100 sacs de ciments servant dans ces travaux de construction du bureau provincial.

 

Dans son message, Hon. Edouard  NDUWIMANA, Ombudsman du Burundi, a encouragé la participation massive de la population aux travaux de développement communautaires. Il a également remercié l’INSS pour son implication dans ces travaux. En outre, l’Ombudsman a profité de cette occasion pour exhorter la population à préserver la paix et la sécurité et répondre au rendez-vous électoral prochain du référendum Constitutionnel de 2018 et se préparer pour les élections générales de 2020. Il a aussi invité la population à contribuer auxdites élections, un devoir d’un bon patriote. Qui plus est, l’Ombudsman à demandé l’INSS à décentraliser ses services jusqu’au niveau communal en vue de faciliter ses affiliés et les retraités.

                                                                                                                     Ferdinand Ndihokubwayo