Pages Navigation Menu

Atelier de Validation du Plan Stratégique 2018-2023

L’Institution de l’Ombudsman a organisé le 13 février 2018 un « Atelier de validation du Plan Stratégique 2018-2023 ».

L’objectif de ce projet de programmation et la budgétisation sectorielle étant de présenter l’état des lieux des activités de l’Institution, d’une part, et les projections budgétaires des programmes et projets à réaliser dans les cinq années à venir, d’autre part.  Procédant l’ouverture de cette activité, Son Excellence, Hon. Edouard NDUWIMANA, a fait savoir que le bilan de la mise en œuvre du précédent Plan Stratégique ainsi que les premiers résultats du nouveau Plan Stratégique 2018-2023 prouvent que l’Institution est citoyenne, qui inspire confiance, avec une moyenne de 66 personnes par semaine qui sont reçues et plus de plaintes sont clôturées. « S’il est indéniable que notre Institution a fait des performances durant ces dernières années, il reste des défis pour lesquels des actions innovantes, tenant compte de nos réalités, doivent être entreprises », a fait savoir Son Excellence l’Ombudsman.

L’accomplissement des missions constitutionnelles et légales de l’Ombudsman se réalise à travers la mise en œuvre du Plan Stratégique. Ainsi, au cours de ces six prochaines années le Plan Stratégique qui guidera l’Institution de l’Ombudsman comporte six axes principaux :

1° Le renforcement des capacités institutionnelles ;

2° La médiation et la résolution pacifique des conflits ;

3° Le contrôle de la Bonne Gouvernance Politique, administrative, sociale, sécuritaire et économique

4° Le dialogue pour la prévention des conflits

5° Les droits de l’homme

6° La communication

L’Ombudsman a félicité les appuis multiformes des partenaires qui ont permis à l’Institution d’être proche des citoyens, demandeurs des services de l’Ombudsman et ont permis de rapprocher l’administration et les citoyens.

Dans le cadre des missions spéciales de l’Ombudsman, le rôle et l’appui des partenaires ont facilité d’impulser la dynamique de rapprochement des forces politiques et sociales, a ajouté l’Ombudsman. Par ailleurs, l’Ombudsman a souligné que l’Institution de l’Ombudsman s’est engagée à contribuer au renforcement des acquis de la paix par le dialogue et la sensibilisation au respect des valeurs démocratiques. Il a félicité le peuple burundais pour sa réponse massive à l’enrôlement aux élections générales de 2020 et la contribution financière pour le bon déroulement du processus électoral.

Son Excellence, Hon. Edouard NDUWIMANA, a exhorté les Burundais à travailler ensemble à l’établissement d’une véritable culture de la paix et condamner à l’unanimité tout ce qui peut mettre en péril la coexistence entre les Burundais.

Les participants à cet Atelier ont échangé dans le sens de l’enrichissement de ce projet du Plan Stratégique avant sa validation.

Juma Rukumbi