Pages Navigation Menu

Descente effectuée par Son Excellence l’Ombudsman du Burundi à Kirundo en date du 31 Janvier 2018

Descente effectuée par Son Excellence l’Ombudsman du Burundi à Kirundo en date du 31 Janvier 2018

En date du 31 Janvier 2018, Son Excellence l’Ombudsman de la République a effectué une descente de travail au chef lieu de la province Kirundo, accompagné par les cadres de l’Institution venus de Bujumbura et ceux de l’Antenne Régionale Nord. L’objet de cette descente était de rencontrer les administratifs, les parlementaires élus dans cette circonscription, les responsables de différents services publics ou privés, des corps de défense et de sécurité, des confessions religieuses, des partis politiques agréés, et les natifs de la dite province en vue d’échanger sur la vie nationale en général et provinciale en particulier.

L’administration provinciale de Kirundo a réaffirmé la paix et la sécurité dans cette circonscription, une idée aussi partagée par l’administrateur communal de Kirundo dans son mot de bienvenue. En plus,  les récoltes de la saison culturale A ont été bonnes. Le Gouverneur de Kirundo a remercié l’Ombudsman de l’intérêt qu’il ne cesse de manifester à l’endroit de la province en la visitant maintes fois. Il a indiqué qu’au cours de l’année 2017, plus de sept mille personnes rapatriées volontaires et mille quatre cent refoulés ont été accueillies par les comités ad hoc mis en place dans toutes les communes de la province et l’administration, dixit le Gouverneur de Kirundo, Hon. Melchior NTAHONKURIYE. En outre, les partis politiques agréés travaillent en étroite cohabitation, les ménages en union libres se sont vus régulariser leurs mariages, pour ne citer que cela. Enfin, il y a une très bonne cohabitation entre différentes confessions religieuses œuvrant dans cette province.

Le message de Son Excellence l’Ombudsman était axé sur quatre points dont un bref aperçu des missions qui lui sont assignées, la sécurité et le développement, la gouvernance. L’ Ombudsman a d’abord remercié le public pour avoir répondu présent à l’invitation et a saisi de ce moment opportun pour souhaiter à la population des meilleurs vœux de paix, de cohabitation pacifique et de réconciliation de 2018.Après avoir rappelé ses missions, l’Ombudsman a fait savoir que les administratifs ont un rôle prépondérant à jouer dans la consolidation de la paix et le renforcement de la cohabitation pacifique entre les citoyens. Il  a salué la façon dont la population de Kirundo s’attèle aux travaux de développement communautaires. Qui plus est, l’Ombudsman les a invités à répondre massivement à toutes les campagnes de sensibilisation organisées par le Gouvernement du Burundi allant dans le cadre de l’amendement du Référendum constitutionnel de 2018 et les élections générales de 2020. Pour Hon. Edouard NDUWIMANA, Ombudsman du Burundi, l’amendement de la Constitution relève de la volonté du peuple.

Selon toujours l’Ombudsman, un grand défi au monde est celui de l’éducation. On ne peut donc en aucun cas développer un pays, une province, une famille avec des citoyens non scolarisés. L’école est le socle du développement. Quant à l’environnement, Son Excellence l’Ombudsman a remercié et encouragé le Gouverneur de Kirundo pour les réalisations en matière environnementale, et a rappelé que leur province a été  maintes fois victime des perturbations climatiques, qui a même poussé des populations à fuir le pays. De ce fait, l’Ombudsman a lancé un appel vibrant aux hommes politiques burundais qui auraient fui le pays, de rentrer dans le bercail, un pays paisible, pour contribuer  à l’édification de leur propre pays et se préparer aux échéances électorales de 2020.

Les questions posées par les participants tournaient autour des points comme  l’éducation, l’adduction d’eau potable dans certaines communes de la province, le rapatriement volontaire des Burundais réfugiés dans les pays limitrophes,  la protection des témoins devant la CVR ; la demande de prolongation du délai de légalisation des ménages en unions libres, contributions pour les élections générales de 2020, etc.

Avant de clôturer la réunion, Son Excellence l’Ombudsman a encore une fois remercié les participants pour avoir répondu massivement à l’invitation, et leur a promis qu’il restera toujours à leur côté dans le renforcement de la paix et la sécurité qui est la base du développement de leur province, et les a invité à mobiliser la population de Kirundo pour ne pas gaspiller les récoltes, et à se faire inscrire pour le référendum pour l’amendement de certains articles de la constitution de la République du Burundi qui ne sont plus à la page, et pour les élections de 2020, afin de renforcer la démocratie dans notre pays le Burundi.