Pages Navigation Menu

Cérémonie d’Ordination Sacerdotale et jubilé de 25 ans de l’ODEDIM Caritas MUYINGA le 22 juillet 2017 à la Cathédrale Notre Dame de Lourde de MUYINGA

Cérémonie d’Ordination Sacerdotale et jubilé de 25 ans de l’ODEDIM Caritas MUYINGA le 22 juillet 2017 à la Cathédrale Notre Dame de Lourde de MUYINGA

ORDINATION SACERDOTALE ET JUBILE DE 25 ANS DE L’ODEDIM CARITAS MUYINGA

 

 

 

 

 

Son Excellence l’Ombudsman de la République du Burundi, a effectuée une mission de travail à MUYINGA où il avait représenté le Gouvernement du Burundi dans les cérémonies d’ordination sacerdotale et du jubilé de 25 ans de l’ODEDIM Caritas Muyinga.

 

Les cérémonies ont eu lieu à la Cathédrale Notre Dame de Lourde à MUYINGA. Différentes personnalités du pays telles que le Conseiller chargé des questions sociales à la Présidence de la république du Burundi, le Conseiller chargé des questions sécuritaires, le Président de la Cour Suprême, l’administration de Muyinga, pour ne citer que cela ; s’étaient présentées. Ont été ordonnés, sept (7) prêtres, deux (2) diacres, quatre (4) acolytes, et onze (11) lecteurs.

 

Dans son allocution, l’Ombudsman de la République du Burundi a réitéré ses sincères remerciements à l’Eglise Catholique pour ses efforts dans la contribution au développement du pays, éducation, etc. Il a profité de cette occasion pour appeler l’Eglise catholique à continuer son grand rôle dans le renforcement de la réconciliation, cohésion sociale, et l’unité nationale. Il l’a remercie également de sa contribution à la Commission vérité et réconciliation. Qui plus est, l’Ombudsman burundais a exhorté la population en générale et les natifs de Muyinga en particulier à respecter pour toujours les Institutions nationales. Selon lui, ces cérémonies d’ordination et du jubilé de 25 ans de l’ODEDIM Caritas Muyinga ont lieu au moment où la paix et la sécurité constituent une réalité dans le pays.

 

 

Dans son homélie, l’Archevêque du Diocèse Muyinga et Président de la Conférence des Eglises Catholiques au Burundi, Monseigneur Joachim NTAHONDEREYE a exhorté les ordonnés à être de bon serviteurs et aussi caractérisés par l’amour du prochain, sainteté, justesse, et vérité. C’est ainsi qu’il les a surnommés « Rukundo ». Il a vivement remercié l’Ombudsman d’avoir répondu présent à ces cérémonies. En plus, dans son discours, il a fait savoir que l’Eglise catholique ne ménagera aucun effort pour la réussite de la mission  de la Commission Vérité et Réconciliation, CVR. Il a salué les activités de réconciliation et de médiation accomplies par l’Ombudsman du Burundi et a réaffirmé son soutien dans tout acte de réconciliation. En témoignant la contribution de l’Eglise Catholique dans le dévéloppement du pays, l’Archêveque de Muyinga a cité quelques activités deja faites telles que plus de 40 écoles construites, plus de 50 centres d’alphabétisation, 8 hôpitaux, les foyers sociaux, sa contribution dans l’éducation, construction des toilettes, etc. 

En marge des cérémonies d’ordination et du jubilé de 25 ans de l’ODEDIM Caritas Muyinga, l’Ombudsman du Burundi a poursuivi ses activités de la journée à la prison centrale de Muyinga pour la cérémonie de pose de la première pierre au chantier du Centre d’Enseignement des Métiers.