Pages Navigation Menu

Mission de médiation effectuée par l’Ombudsman du Burundi à Rumonge en date du 27 juin 2017

DESCENTE DE MEDIATION EFFECTUEE PAR L’OMBUDSMAN DU BURUNDI A RUMONGE

Dans le cadre d’assurer la médiation entre l’Administration et les Citoyens, l’Ombudsman de la République du Burundi a effectué une mission de médiation à Rumonge en date du 27 juin 2017, une mission qui consistait à superviser  la signature d’une convention mettant fin au conflit foncier opposant 40 familles des citoyens de Cabara-Mayengo et l’Administration de Rumonge. Cela, après des séances et descentes de médiation conduites par l’Institution de l’Ombudsman qui a mis  en place une Commission ad hoc inclusive datant du 17 janvier 2017 et substituée le 18 avril 2017 afin de trouver des pistes de voie de sortie dudit conflit.

La cérémonie de signature a eu lieu dans les enceintes de l’Hôtel Tanganyika Lodge où l’Administrateur de Rumonge et le Gouverneur ont réaffirmé la réalité sécuritaire dans leur circonscription. Ce dernier a remercié l’Ombudsman de sa contribution et des descentes effectuées qu’il effectue à Rumonge dans le cadre de la médiation.

Son Excellence l’Ombudsman de la République du Burundi, dans son allocution, a salué le pas déjà franchi dans la résolution du conflit opposant l’Administration de Rumonge et les 40 familles de Cabara-Mayengo. Il a appelé la population au renforcement de l’esprit de solidarité. Il n’a pas oublié de remercié à tout prix ceux qui auraient contribué pour aboutir à cette étape de signature de la convention. La suite de son discours a été marquée aussi par la lecture du contenu de la convention à signer que tout les intervenants ont applaudit à deux à mains. Enfin, il a invité les parties aux conflits à signer la convention dans l’ordre suivant :

les cinq(5) représentants sur sept (7) des 40 familles de Cabara-Mayengo, les Représentants de l’Administration de Rumonge, le représentant du MINAGRIE,le représentant du Ministère ayant en charge la Solidarité dans ses attributions, le Directeur Général Adjoint de la Plateforme Nationale de prévention des Conflits et de gestion des catastrophes, et enfin Son excellence l’Ombudsman du Burundi, Hon. Edouard NDUWIMANA.

             

Signature par le Représentant des Citoyens          Signature par le Gouverneur de Rumonge

 

Visite de la Prison Centrale de MUREMBWE

En marge de cette activité, l’Ombudsman a visité la Prison Centrale de MUREMBWE munie d’une assistance en vivres composée du riz et du haricot. Il  a indiqué que que sa visite s’inscrive dans le but d’apporter le réconfort aux détenus et  les a invités à être animés par l’esprit de solidarité. Il a promis des maillons et ballons pour deux équipes de football de la prison. OPC2 NTIRANDEKURA J. Claude, Directeur de la prison a remercié l’Ombudsman de cette initiative. Celui-ci n’a pas oublié d’évoquer les contraintes liées à un effectif élevé des prisonniers, problèmes de soins de santé, problème de manque de matelas et lits, manque d’eau potable donc risque d’être attaqués par les maladies des mains sales. En plus, J. Bosco, Bosco, représentant des détenus a salué les efforts de l’Ombudsman et lui a demandé des plaidoyers auprès du Président de la république pour la continuité de mesure de libération conditionnelle.

Visite du Centre de Rééducation des Mineurs en conflit avec la loi                                                                     Muni d’une Assistance en vivres composée du riz et du haricot, l’Ombudsman du Burundi a poursuivi les activités de la journée par visiter le  Centre de Rééducation des Mineurs en conflit avec la loi remontant du Mois d’Avril 2015. NIYONGABO Jean, responsable du Centre, indique qu’ils leur font apprendre le social, l’éducation civique, et qu’ils se préoccupent de leurs soins. Cependant, le centre se heurte à de nombreux défis tels que le manque d’eau potable, équipement pour le sport, etc. L’Ombudsman les a félicités et a profité de l’occasion pour leur promettre des ballons dans le cadre  de renforcer la culture à travers les matchs de football.                                                                                                                  L’Ombudsman a visité aussi les dortoirs.

Visite à une dame rétablie dans ses droits grâce à l’intercession de l’Ombudsman
L’Ombudsman a clôturé les activités de la journée en visitant une dame, NAHINKUYE Yongrine qui venait d’être restituée d’une parcelle   grâce à l’intercession de l’Ombudsman. Elle a indiqué que le dossier datait de longtemps  et que vingt ans venaient d’écouler sans que le jugement rendu ne soit exécuté, et d’ajouter qu’elle avait saisi toutes les instances judiciaires jusqu’à la Cour suprême.